Grand bassin – Élodie Llorca

 

Quand il quitte le Norrland pour venir en France, Per est accueilli par Ivar, un ami de sa mère. En le faisant passer pour son neveu, ce dernier lui trouve un emploi d’agent d’entretien à la piscine municipale, avant de le préparer à devenir, comme lui, maître-nageur.

Lorsqu’Ivar meurt brutalement, Per découvre dans les affaires du défunt un bijou ayant appartenu à sa propre mère. Des questions surgissent alors : qui était réellement Ivar ? Connaissait-il Sven, le père du jeune homme, disparu en mer Baltique des années auparavant ?

Les souvenirs d’une enfance passée dans les immensités glaciales de Scandinavie refont surface tandis que Per, profitant de son nouveau métier, s’adonne à une étrange lubie : il se met à collectionner toutes sortes d’objets égarés par les clients : bonnets, palmes, lunettes… C’est pourtant cette manie singulière qui le mènera sur les traces du passé d’Ivar.

bassin-elodie-llorca-rivagesC’est un très joli roman d’ambiance que nous propose Elodie LLorca, un roman dans lequel les blessures de l’enfance et les non-dits ont comme sclérosé la vie de de Per. Le jeune homme jusqu’à son arrivée en France et sa rencontre avec Ivar ne semblait en effet, n’avoir aucune prise sur sa vie, passant d’un emploi à un autre sans réel plan de carrière, fréquentant quelques jeunes femmes sans jamais s’invertir réellement dans une relation. Une vie davantage subie que réellement vécue.

Ce sont les rencontres qu’il va faire autour du bassin qui vont petit à petit métamorphoser le jeune homme, qui vont le pousser à s’ouvrir aux autres, qui vont lui permettre de se découvrir, de se débarrasser de ce qui finalement ne lui appartient pas, se sortir de cette chrysalide qui le maintenait dans un confort rassurant, mais nébuleux  et l’empêchait de déployer ses ailes.

Le roman d’une re-naissance

Grand Bassin est l’histoire délicate d’une re-naissance. Plus qu’un roman d’apprentissage c’est l’éclosion d’un jeune homme qui enfin s’affirme, fait ses propres choix, se constitue une identité propre – en commençant presque symboliquement par changer de prénom-. Un homme qui s’affranchit du poids de son passé, qui fait le deuil de celui qui fût et demeurera à jamais l’Absent.

Un livre porté par une plume légère et poétique

Grand bassin est un roman tendre, abstrait, onirique parfois. Un roman qui ne pousse pas le lecteur dans ses retranchements, mais tout au contraire le porte comme l’eau qui accompagne les mouvements des corps dans les bassins aquatiques. D’une plume légère et poétique Elodie Lorca, permet au lecteur de ressentir l’atmosphère humide et chaude qui règne autour des bassins, les sons étouffés. D’un mot, d’une expression, elle fait monter à nos narines l’odeur du chlore qui imprègne la peau des nageurs longtemps après qu’ils aient quitté l’eau bleu azur de la piscine.

Laissez vous porter par beauté de l’écriture d’Elodie LLorca et par l’ambiance si particulière de son Grand bassin, vous ne le regretterez pas.

 

Édition présentée : Grand bassin, Élodie Llorca

Littérature Rivages, Éditions Rivages

ISBN : 9782743644062

2018, 180 p. (16 euros) disponible au format numérique

Continue Reading

Quatre petits mois et puis… reviens

 

 quatre-petits-tours-et-puis-reviens.Quatre mois… Cela fait plus de quatre mois que j’ai laissé mon blog en friche. Et cela nécessite, je crois une petite explication pour repartir de plus belle – car oui, j’ai bien l’intention de faire revivre ce blog, ce projet personnel qui depuis plus de six ans m’a tellement apporté –  et partager à nouveau mes ressentis de lecture avec vous, vous faire peut-être découvrir des livres qui vous raviront. Depuis quelques semaines, ma vie a changé et mon blog va forcément d’une manière ou d’une autre grâce à ce changement de cap, évoluer lui aussi, même si je ne sais pas vraiment encore de quelle façon.

De multiples questions

Vous avez été nombreux à me demander pourquoi je ne proposais plus de chroniques, si je m’étais un point final à cette jolie aventure, si j’avais l’intention de fermer meellylit.com. Pour être tout à fait honnête, c’est une question que je me suis posée en fin d’année dernière. Je ne prenais plus beaucoup de plaisir à bloguer. Jamais je n’avais ressenti de lassitude à lire, mais écrire m’apparaissait de plus en plus souvent comme fastidieux, rébarbatif, et je ne trouvais plus ma place dans le petit monde des blogueurs. L’envie n’était plus là, je ne voyais plus d’intérêt à faire perdurer mon blog

En janvier, après plusieurs années passées à la maison, j’ai recommencé à travailler, retrouvé mon ancien milieu professionnel (dans lequel je m’étais promis de ne pas remettre les pieds – comme quoi il ne faut jamais dire fontaine…), j’avais donc moins le temps de lire, encore moins le temps d’écrire… et trouver une bonne excuse pour laisser mon blog à l’abandon.

Une opportunité que je n’attendais plus

Mais la vie nous fait parfois des cadeaux auxquels on ne croit plus à force de les avoir trop attendus. Il faut pour cela accepter de lâcher prise.  Il y a quelques semaines, j’ai quitté le poste que j’occupais depuis seulement quelques mois pour devenir community manager et rédactrice du blog d’une belle et grande librairie.

Grâce à meellylit.com que j’ai négligé pendant des mois, il m’a été proposé de travailler au sein d’une librairie. J’avoue avoir eu énormément de mal à réaliser, je ne peux encore m’empêcher de penser que cela relève presque du conte de fée. C’est en tout cas, ce que je me dis tous les jours lorsque je passe la porte de mon superbe nouveau lieu de travail.

Une double casquette pour cette prochaine rentrée littéraire

Après ce changement de cap inespéré, l’envie de bloguer est enfin revenue. Cela fait aujourd’hui deux mois que je travaille au sein d’une équipe de libraires passionnants et passionnés. Je travaille dans l’ombre pour mettre en lumière le travail de mes collègues et je m’épanouis professionnellement. Pour la première fois, je prépare la rentrée littéraire avec une double casquette celle de blogueuse car j’ai bien l’intention de vous faire partager mes coups de cœur et celle de community manager d’une librairie. Je vous  parlerai d’ailleurs, au moment de sa parution,  d’un premier roman dont je viens d’achever la lecture et qui est un véritable coup de poing, un roman hors norme à l’écriture incroyable. Vous me retrouverez aussi très probablement sur le blog de la librairie pour vous parler d’autres découvertes qui me tiennent à cœur.

Voilà, vous savez tout, j’ai hâte de vous faire à nouveau partager mes lectures, mes ressentis, mes découvertes, vous faire aussi peut être partager l’envers du décor d’une grande librairie. L’envie est là, mes doigts sur le clavier en fourmillent d’impatience.

A très vite,

Sandy

Continue Reading